Yakham Mbaye
Home Actualités au Sénégal 3ème mandat : Yakham Mbaye savonne Mahammad Dionne et Mbaye Ndiaye
Actualités au Sénégal - février 28, 2020

3ème mandat : Yakham Mbaye savonne Mahammad Dionne et Mbaye Ndiaye

Dans un entretien de deux pages accordé à Libération, Yakham Mbaye, Directeur général du quotidien national Le Soleil, recadre Mahammad Boun Abdallah Dionne et Mbaye Ndiaye, lesquels théorisent un 3e mandat pour Macky Sall.

«Le ministre d’Etat Mbaye Ndiaye a eu tort, et gravement, d’avoir dit tout ce qu’il a dit. Il n’a pas le droit de tenir de tels propos, et pour plusieurs raisons, mais je n’en citerai qu’une qui est fondamentale : lorsqu’on est à un tel niveau de responsabilité, dans la proximité directe d’un président de la République, il faut apprendre à se taire et se garder d’émettre des opinions», a martelé Yakham Mbaye.

Il ajoute : «Cette sorte d’épidémie de diarrhée verbale, qui nous a pris et nous poursuit, afflige et meurtrit le Président Macky Sall. (…) Personnellement, j’ai fait beaucoup d’efforts pour causer moins de gêne à notre leader, et ainsi me prévaloir de cet acquis pour dire, aujourd’hui, à mes camarades, responsables politiques de premier plan, que nombre de leurs prises de position, sur certains sujets à polémique qui alimentent nos détracteurs, sont fâcheuses et catastrophiques.»

Selon Yakham Mbaye, «ce bavardage intempestif nuit à Macky Sall et paralyse son action politique et projette l’image d’une majorité qui serait une sorte de pétaudière.  A Dionne, Mbaye Ndiaye et autres responsables politiques de l’Apr, le Dg du Le Soleil déclare : «Nous ne méritons pas le Président Macky Sall…».

LA VIDÉO DE L’ACCIDENT AUX ALLÉES DU CENTENAIRE

les images d’une caméra de vidéosurveillance, on mesure la violence du choc. En effet, le conducteur du camion blindé de la gendarmerie semble avoir complètement perdu le contrôle de son volant, avant que son bolide ne s’écrase sur les véhicules d’en face, stationnés devant un feu rouge. Il a ainsi heurté de plein fouet les taxis, et touché deux autres véhicules particuliers.

L’accident s’est produit ce jeudi matin, 27 février, sur les allées du Centenaire, à hauteur de la Section de Recherches de la Gendarmerie de Colobane. Le choc aurait fait cinq blessés. Le véhicule de la Gendarmerie faisait partie d’un convoi en provenance du Grand Théâtre, où les forces de défense et de sécurité participaient à une opération de simulation d’attaque terroriste, en présence du ministre de l’Intérieur. L’on ne sait pas encore les raisons qui expliquent que le chauffeur ait totalement perdu le contrôle du véhicule blindé, pour finir sa course sur les voitures de l’autre voie.

CORONAVIRUS : UN PREMIER CAS CONFIRMÉ EN AFRIQUE DE L’OUEST

Le premier cas de Coronavirus.En effet en Afrique subsaharienne a été détecté au Nigeria. L’inquiétante nouvelle a été annoncée officiellement par le ministre de la Santé du Nigeria, Dr Osagie Ehanire. « Le ministère fédéral de la Santé a confirmé un cas de coronavirus (Covid-19) dans l’État de Lagos au Nigéria. Le cas qui a été confirmé le 27/02/2020 (hier, jeudi est le premier cas signalé au Nigéria depuis le début de l’épidémie en Chine en janvier 2020 », a également relayé à travers un communiqué, le ministère de la Santé.

Les autorités sanitaires du Nigeria révèlent que le patient est un Italien qui réside au Nigeria. Il aurait quitté la ville italienne de Milan, mardi dernier. Après avoir été testé positif au Covid-19, dans le laboratoire de virologie de l’hôpital universitaire de Lagos, il est mis en observation et en traitement dans un hôpital de ladite ville. A l’heure actuelle, « il est stable, sans symptômes graves. »

Le gouvernement nigérian a annoncé à travers les médias locaux, se préparer à cette éventualité et a activé son Centre national des Opérations d’Urgence pour mettre en place des mesures de contrôle. Une décision a été prise d’identifier tous ceux qui ont été en contact avec le patient, premier cas en Afrique subsaharienne, depuis son entrée au Nigeria.

Ce cas confirmé au Nigeria porte à trois (1 en Egypte, 1 en Algérie) le nombre de personnes officiellement contaminées par le coronavirus en Afrique, depuis son apparition en Chine. Jusqu’ici, aucun décès en Afrique n’est officiellement lié au Covid-19.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), 80.000 cas et 2.800 morts ont été recensés dans une cinquantaine de pays, pour l’essentiel en Chine, où le premier foyer de l’épidémie est apparu dans la ville de Wuhan,

LA VIDÉO DE L’ACCIDENT AUX ALLÉES DU CENTENAIRE

les images d’une caméra de vidéosurveillance, on mesure la violence du choc. En effet, le conducteur du camion blindé de la gendarmerie semble avoir complètement perdu le contrôle de son volant, avant que son bolide ne s’écrase sur les véhicules d’en face, stationnés devant un feu rouge. Il a ainsi heurté de plein fouet les taxis, et touché deux autres véhicules particuliers.

L’accident s’est produit ce jeudi matin, 27 février, sur les allées du Centenaire, à hauteur de la Section de Recherches de la Gendarmerie de Colobane. Le choc aurait fait cinq blessés. Le véhicule de la Gendarmerie faisait partie d’un convoi en provenance du Grand Théâtre, où les forces de défense et de sécurité participaient à une opération de simulation d’attaque terroriste, en présence du ministre de l’Intérieur. L’on ne sait pas encore les raisons qui expliquent que le chauffeur ait totalement perdu le contrôle du véhicule blindé, pour finir sa course sur les voitures de l’autre voie.

CORONAVIRUS : UN PREMIER CAS CONFIRMÉ EN AFRIQUE DE L’OUEST

Le premier cas de Coronavirus.En effet en Afrique subsaharienne a été détecté au Nigeria. L’inquiétante nouvelle a été annoncée officiellement par le ministre de la Santé du Nigeria, Dr Osagie Ehanire. « Le ministère fédéral de la Santé a confirmé un cas de coronavirus (Covid-19) dans l’État de Lagos au Nigéria. Le cas qui a été confirmé le 27/02/2020 (hier, jeudi est le premier cas signalé au Nigéria depuis le début de l’épidémie en Chine en janvier 2020 », a également relayé à travers un communiqué, le ministère de la Santé.

Les autorités sanitaires du Nigeria révèlent que le patient est un Italien qui réside au Nigeria. Il aurait quitté la ville italienne de Milan, mardi dernier. Après avoir été testé positif au Covid-19, dans le laboratoire de virologie de l’hôpital universitaire de Lagos, il est mis en observation et en traitement dans un hôpital de ladite ville. A l’heure actuelle, « il est stable, sans symptômes graves. »

Le gouvernement nigérian a annoncé à travers les médias locaux, se préparer à cette éventualité et a activé son Centre national des Opérations d’Urgence pour mettre en place des mesures de contrôle. Une décision a été prise d’identifier tous ceux qui ont été en contact avec le patient, premier cas en Afrique subsaharienne, depuis son entrée au Nigeria.

Ce cas confirmé au Nigeria porte à trois (1 en Egypte, 1 en Algérie) le nombre de personnes officiellement contaminées par le coronavirus en Afrique, depuis son apparition en Chine. Jusqu’ici, aucun décès en Afrique n’est officiellement lié au Covid-19.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), 80.000 cas et 2.800 morts ont été recensés dans une cinquantaine de pays, pour l’essentiel en Chine, où le premier foyer de l’épidémie est apparu dans la ville de Wuhan,

3ème mandat : Yakham Mbaye savonne Mahammad Dionne et Mbaye Ndiaye

Dans un entretien de deux pages accordé à Libération, Yakham Mbaye, Directeur général du quotidien national Le Soleil, recadre Mahammad Boun Abdallah Dionne et Mbaye Ndiaye, lesquels théorisent un 3e mandat pour Macky Sall.

«Le ministre d’Etat Mbaye Ndiaye a eu tort, et gravement, d’avoir dit tout ce qu’il a dit. Il n’a pas le droit de tenir de tels propos, et pour plusieurs raisons, mais je n’en citerai qu’une qui est fondamentale : lorsqu’on est à un tel niveau de responsabilité, dans la proximité directe d’un président de la République, il faut apprendre à se taire et se garder d’émettre des opinions», a martelé Yakham Mbaye.

Il ajoute : «Cette sorte d’épidémie de diarrhée verbale, qui nous a pris et nous poursuit, afflige et meurtrit le Président Macky Sall. (…) Personnellement, j’ai fait beaucoup d’efforts pour causer moins de gêne à notre leader, et ainsi me prévaloir de cet acquis pour dire, aujourd’hui, à mes camarades, responsables politiques de premier plan, que nombre de leurs prises de position, sur certains sujets à polémique qui alimentent nos détracteurs, sont fâcheuses et catastrophiques.»

Selon Yakham Mbaye, «ce bavardage intempestif nuit à Macky Sall et paralyse son action politique et projette l’image d’une majorité qui serait une sorte de pétaudière.  A Dionne, Mbaye Ndiaye et autres responsables politiques de l’Apr, le Dg du Le Soleil déclare : «Nous ne méritons pas le Président Macky Sall…».

les images d’une caméra de vidéosurveillance, on mesure la violence du choc. En effet, le conducteur du camion blindé de la gendarmerie semble avoir complètement perdu le contrôle de son volant, avant que son bolide ne s’écrase sur les véhicules d’en face, stationnés devant un feu rouge. Il a ainsi heurté de plein fouet les taxis, et touché deux autres véhicules particuliers.

L’accident s’est produit ce jeudi matin, 27 février, sur les allées du Centenaire, à hauteur de la Section de Recherches de la Gendarmerie de Colobane. Le choc aurait fait cinq blessés. Le véhicule de la Gendarmerie faisait partie d’un convoi en provenance du Grand Théâtre, où les forces de défense et de sécurité participaient à une opération de simulation d’attaque terroriste, en présence du ministre de l’Intérieur. L’on ne sait pas encore les raisons qui expliquent que le chauffeur ait totalement perdu le contrôle du véhicule blindé, pour finir sa course sur les voitures de l’autre voie.

CORONAVIRUS : UN PREMIER CAS CONFIRMÉ EN AFRIQUE DE L’OUEST

Dans la revue de presse Zik fm du vendredi 28 février 2020,Ahmed Aidara revient sur  Le premier cas de Coronavirus.En effet en Afrique subsaharienne a été détecté au Nigeria. L’inquiétante nouvelle a été annoncée officiellement par le ministre de la Santé du Nigeria, Dr Osagie Ehanire. « Le ministère fédéral de la Santé a confirmé un cas de coronavirus (Covid-19) dans l’État de Lagos au Nigéria. Le cas qui a été confirmé le 27/02/2020 (hier, jeudi est le premier cas signalé au Nigéria depuis le début de l’épidémie en Chine en janvier 2020 », a également relayé à travers un communiqué, le ministère de la Santé.

Les autorités sanitaires du Nigeria révèlent que le patient est un Italien qui réside au Nigeria. Il aurait quitté la ville italienne de Milan, mardi dernier. Après avoir été testé positif au Covid-19, dans le laboratoire de virologie de l’hôpital universitaire de Lagos, il est mis en observation et en traitement dans un hôpital de ladite ville. A l’heure actuelle, « il est stable, sans symptômes graves. »

Le gouvernement nigérian a annoncé à travers les médias locaux, se préparer à cette éventualité et a activé son Centre national des Opérations d’Urgence pour mettre en place des mesures de contrôle. Une décision a été prise d’identifier tous ceux qui ont été en contact avec le patient, premier cas en Afrique subsaharienne, depuis son entrée au Nigeria.

Ce cas confirmé au Nigeria porte à trois (1 en Egypte, 1 en Algérie) le nombre de personnes officiellement contaminées par le coronavirus en Afrique, depuis son apparition en Chine. Jusqu’ici, aucun décès en Afrique n’est officiellement lié au Covid-19.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), 80.000 cas et 2.800 morts ont été recensés dans une cinquantaine de pays, pour l’essentiel en Chine, où le premier foyer de l’épidémie est apparu dans la ville de Wuhan,

3ème mandat : Yakham Mbaye savonne Mahammad Dionne et Mbaye Ndiaye

Dans un entretien de deux pages accordé à Libération, Yakham Mbaye, Directeur général du quotidien national Le Soleil, recadre Mahammad Boun Abdallah Dionne et Mbaye Ndiaye, lesquels théorisent un 3e mandat pour Macky Sall.

«Le ministre d’Etat Mbaye Ndiaye a eu tort, et gravement, d’avoir dit tout ce qu’il a dit. Il n’a pas le droit de tenir de tels propos, et pour plusieurs raisons, mais je n’en citerai qu’une qui est fondamentale : lorsqu’on est à un tel niveau de responsabilité, dans la proximité directe d’un président de la République, il faut apprendre à se taire et se garder d’émettre des opinions», a martelé Yakham Mbaye.

Il ajoute : «Cette sorte d’épidémie de diarrhée verbale, qui nous a pris et nous poursuit, afflige et meurtrit le Président Macky Sall. (…) Personnellement, j’ai fait beaucoup d’efforts pour causer moins de gêne à notre leader, et ainsi me prévaloir de cet acquis pour dire, aujourd’hui, à mes camarades, responsables politiques de premier plan, que nombre de leurs prises de position, sur certains sujets à polémique qui alimentent nos détracteurs, sont fâcheuses et catastrophiques.»

Selon Yakham Mbaye, «ce bavardage intempestif nuit à Macky Sall et paralyse son action politique et projette l’image d’une majorité qui serait une sorte de pétaudière.  A Dionne, Mbaye Ndiaye et autres responsables politiques de l’Apr, le Dg du Le Soleil déclare : «Nous ne méritons pas le Président Macky Sall…».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Covid-19 au Sénégal : 12 nouveaux cas positifs, 144 cas en traitement

Le chassé-croisé se poursuit entre les nouveaux cas de Covid-19 et les guérisons, sur l’év…