docteur Samba
Home Actualités au Sénégal AFFAIRE « DOCTEUR » AMADOU SAMBA : UN INFIRMIER DE L’HÔPITAL LE DANTEC TOMBE
Actualités au Sénégal - avril 1, 2020

AFFAIRE « DOCTEUR » AMADOU SAMBA : UN INFIRMIER DE L’HÔPITAL LE DANTEC TOMBE

Amadou Samba fait sa première victime dans le corps médical sénégalais. Un infirmier, en service à Le Dantec, a été placé en garde-à-vue par la Sûreté urbaine (SU) de Dakar. Ce, après plusieurs auditions et confrontations, selon les informations exclusives de Libération online. La source révèle que c’est ce dernier qui a effectué, après demande de Samba, les prélèvements sanguins sur l’employé de la Caisse des dépôts et de consignations (CDC).

Le complice présumé du faux docteur s’est rendu au domicile du « patient » pour faire le prélèvement avant de retrouver Samba dans un…marché pour lui remettre la poche de sang.

L’infirmier assure avoir été trompé par Amadou Samba mais les enquêteurs croient dur comme fer qu’il a agi en parfaite connaissance de cause. Peu avant lui, deux gérants d’un cybercafé, qui auraient aidé Samba à fabriquer sa fausse carte de médecin, ont été alpagués. Les enquêteurs sont aux trousses d’un autre infirmier.

Plusieurs spécialistes et propriétaires de cliniques dont Amadou Samba avait usurpé les cachets ont été interrogés, à titre de témoins, hier. Le faux docteur et ses complices présumés seront mis à la disposition du Procureur ce mercredi, 1er avril.

Rappel des faits sur le faux medecin

Le faux médecin Amadou Samba, qui a effectué plusieurs tests de coronavirus sur des cas suspects, est un membre de la Convergence des cadres de l’Apr dirigée par le ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr.

Dès 2015, révèle une enquête de la Sûreté Urbaine qui l’a fait tomber, il a commencé à effectuer des opérations sur des patients. Ce n’est pas tout.

Selon Libération, si Samba est passé à la Faculté de médecine de Dakar, il n’a jamais terminé ses études pour avoir été purement et simplement viré.

Son passage à l’Ism est un mensonge ; il a seulement fait deux cours avant de disparaître.

Sa fausse carte de médecin, il l’avait fabriquée dans un cyber. Il a exercé au centre de santé de Colobane.

Il a falsifié des signatures et cachets de plusieurs médecins en service dans des cliniques où il a eu à officier.

Pendant plusieurs années,le faux médecin, Amadou Samba a fait des diagnostics, des certificats médicaux, des analyses de tout type de maladie en prescrivant des ordonnances avec la qualité de ces médecins.

Il a eu à traiter plusieurs diabétiques qu’il a manifestement mis en danger de mort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Covid-19 : Le Sénégal 96 nouveaux cas positifs dont 16 communautaires

Le Sénégal enregistre 96 nouveaux cas dont cas issus de la transmission communautaire, d’a…