Home Actualités au Sénégal Une dizaine de morts et plusieurs blessés: la manifestation du M5 contre IBK dégénère à Bamako
Actualités au Sénégal - juillet 10, 2020

Une dizaine de morts et plusieurs blessés: la manifestation du M5 contre IBK dégénère à Bamako

Le mouvement M5, né début juin et composé d’une partie de la société civile, de l’opposition politique et de religieux, a organisé sa troisième manifestation ce vendredi pour réclamer la démission du chef de l’État Ibrahim Boubacar Keïta. La manifestation a rapidement dégénéré. Un premier bilan fait état d’au moins un mort et de plusieurs blessés.

Le rassemblement a commencé après la grande prière du vendredi, même si à la mi-journée, il y avait déjà quelques organisateurs et manifestants sur la place de l’indépendance à Bamako. Des forces de défense et de sécurité ont été déployées, notamment sur les principaux axes de circulation. Ce vendredi, le M5 a haussé le ton. Il a appelé à une nouvelle mobilisation et pour la première fois à la désobéissance civile sur toute l’étendue du territoire. Depuis la tribune place de l’Indépendance, le lieu  de la manifestation, l’un des leaders du M5 avait appelé à occuper la devanture de l’ORTM, la télévision nationale, la primature et l’Assemblée nationale.

Une foule de manifestants s’est dirigée vers l’ORTM. Ils ont investi la cour de l’ORTM. La télévision nationale a cessé d’émettre, avant que ses programmes ne reprennent dans la soirée. Au même moment, d’autres Bamakois sont partis en direction du Parlement du Mali, puis des flammes ont été aperçues à proximité de l’institution.

Aux alentours de 21h, les manifestants bloquaient encore la circulation, des pneus continuaient de brûler et des barricades avaient été érigées par des jeunes sur l’axe reliant le sud de la ville au centre-ville, où se trouve la Cité administrative, le siège de nombreux ministères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Arrestation de Guy Marius Sagna : Me Khoureychi Ba parle d’acharnement sur son client.

 » Mon client était venu déposer une simple lettre d’information pour des étudiants.…