Coronavirus au Sénégal : des agents de sécurité dans les bus pour éviter les surcharges
Home Actualités au Sénégal Coronavirus au Sénégal : des agents de sécurité dans les bus pour éviter les surcharges
Actualités au Sénégal - 3 semaines ago

Coronavirus au Sénégal : des agents de sécurité dans les bus pour éviter les surcharges

L’Association pour le financement du transport urbain (Aftu) s’adapte aux nouvelles mesures d’hygiène pour lutter contre le Coronavirus. Aftu a déployé tous les moyens nécessaires afin d’éviter que les bus Tata soient des vecteurs de propagation du Virus.

Désinfection 

L’entretien des bus sera aussi assuré à chaque rotation  » J’ai signé une convention avec une entreprise. Le véhicule sera lavé et entièrement désinfecté à chaque voyage. Des équipes seront déployées dans tous les terminus pour qu’à chaque fois qu’un véhicule décharge ses clients, que tout le bus soit nettoyé » a indiqué le président de l’Aftu Mbaye Amar

Les mesures du Ministre Oumar Youm

C’est dans ce cadre que Le ministre des Infrastructures, des transports terrestres et du Désenclavement qui était l’invité de l’édition spéciale d’Iradio sur le Coronavirus n’exclut pas la mise en place des agents de sécurité dans les bus et les transports en commun pour lutter contre les surcharges.

Selon le ministre Oumar Youm, la discipline et la rigueur comportementale doivent être de mise pour lutter contre la propagation de la maladie. Il faut, selon lui, que les acteurs redoublent de vigilance et d’efforts. « On est conscient que le secteur des transports est un secteur à haut risque. Donc, On ne doit rien négliger. Il faut respecter toutes les mesures qui sont recommandées par les services du ministère de la Santé pour vaincre cette maladie », a déclaré le ministre Oumar Youm sur les ondes de Iradio.

Mieux, il invite les transporteurs à respecter l’interdiction de surnombre des passagers. Il faut, rappelle-t-il, lutter contre le surnombre. « Même s’il faut prendre des agents de sécurité dans les bus, il faut le faut le faire pour éviter les surcharges. Il faut être très rigoureux. L’entassement est un facteur de propagation et de contamination en ce moment. Il faut l’éviter. On ne doit pas penser à la rentabilité. Il y a des pays où le transport est suspendu. On doit tout faire pour qu’on n’en arrive pas là », a expliqué le ministre des Transports terrestres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Covid-19 au Sénégal : 12 nouveaux cas positifs, 144 cas en traitement

Le chassé-croisé se poursuit entre les nouveaux cas de Covid-19 et les guérisons, sur l’év…