Home Actualités Internationales Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié revient au devant de la scène politique
Actualités Internationales - 1 semaine ago

Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié revient au devant de la scène politique

Né le 5 mai 1934 dans le village de Dadiékro (centre) au sein d’une famille de planteurs de cacao, « HKB » se veut l’héritier et le successeur du « père de l’indépendance », Félix Houphouët-Boigny, d’ethnie baoulé comme lui.

Ambassadeur à 26 ans, ministre de l’économie à 32 ans, M. Bédié, dont la carrière avait connu un coup d’arrêt à cause d’accusations de corruption, avait déjà su surmonter ces problèmes pour s’imposer comme le dauphin naturel d’Houphouët-Boigny et contrôler sans partage le parti fondé par son aîné le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI).

Elu président en 1995 sans grand adversaire, « HKB » a surfé sur le nationalisme, mais sa présidence, minée par la corruption, s’effondre en quelques heures à Noël 1999 face à une mutinerie de soldats qui se transforme en putsch militaire, le premier de l’histoire du pays.

les militants du PDCI qui ont réclamé sa candidature samedi voient eux « un leader mu par l’amour de son pays et par celui de ses concitoyens (…), un rassembleur capable de réconcilier nos compatriotes (…), un homme d’expérience attaché aux valeurs de dialogue, d’unité et de paix (…), un leader garant de la démocratie et de l’Etat de droit, seuls gages d’un développement durable ».

Si l’investiture de son parti parait une formalité, M. Bédié devra, lors de la présidentielle, convaincre les électeurs qu’à 86 ans, il n’est pas trop vieux, comme le soulignent déjà ses adversaires politiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Covid-19: Un patient de 82 ans meurt à l’hôpital Lübke de Diourbel

La commune de Diourbel compte désormais trois décès liés à la Covid-19. Après les deux vie…