Home Actualités Internationales G5 Sahel : le sommet de Nouakchott, entre succès et déceptions

G5 Sahel : le sommet de Nouakchott, entre succès et déceptions

Les chefs d’État du G5 Sahel se retrouvent ce mardi 30 juin à Nouakchott avec le président français. Ils feront le point sur l’application des conclusions du sommet de Pau qui, le 13 janvier, avait décidé d’intensifier la lutte antijihadiste. Un bilan mitigé.

Plus d’un mois après la réunion tenue à Pau, le 13 janvier, qui permit de clarifier officiellement la relation entre certains pays membres et la France ainsi que d’annoncer un recentrage des opérations militaires sur la zone des trois frontières entre le Niger, le Mali et le Burkina Faso, là où se concentrent désormais les attaques, le sommet de Nouakchott, auxquels assistaient notamment les ministres des affaires étrangères français et espagnol, s’est conclu par un communiqué rappelant l’urgence de la situation qui prévaut dans la région. En 2019, 1 500 soldats de la région et 4 000 civils ont été tués.

Si ce sommet relevait de la réunion ordinaire annuelle, destinée à faire le bilan des actions engagées et à transférer la présidence tournante de l’organisation du Burkinabé Roch Marc Christian Kaboré au Mauritanien Mohammed Ould Cheikh Al-Ghazouani, celui-ci s’est tenu alors que des évolutions significatives ont été enregistrées ces dernières semaines. Au moment où l’ensemble des acteurs admettent, à l’instar d’Antonio Guterres, le secrétaire général des Nations unies, que « nous ne sommes pas en train de gagner la guerre », des initiatives ont été prises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Covid-19: Un patient de 82 ans meurt à l’hôpital Lübke de Diourbel

La commune de Diourbel compte désormais trois décès liés à la Covid-19. Après les deux vie…