Faux remèdes
Home Actualités au Sénégal La durée de vie du coronavirus connue
Actualités au Sénégal - 2 semaines ago

La durée de vie du coronavirus connue

Le Coronavirus (surnommé Covid-19) appartient à une famille de virus plus ou moins sévères : selon les informations disponibles sur le site du gouvernement, <<ils peuvent provoquer de simples rhumes ou des pathologies plus lourdes telles que le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) et le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).>> Le nouveau coronavirus découvert en 2019 a été baptisé SARS-CoV-2 et la maladie qu’il entraîne, CoVid-19.

En effet de récentes analyses permettent d’en apprendre davantage sur la durée de vie du virus. En effet, l’Institut américain de recherche sur les allergies et les maladies infectieuses s’est penché sur la question de la survie du Covid-19 sur différents supports.

Commençons par ce que les scientifiques appellent les « aérosols », c’est-à-dire les micro-gouttelettes en suspension dans l’air, le virus peut y être détectée 3 heures après leur projection. Plus simplement, un malade qui éternue ou tousse sans se protéger la bouche, comme il l’est recommandé, diffuse autour de lui ces fameuses gouttelettes… infectées pendant trois heures.

Concernant les surfaces maintenant, la même étude montre que le Covid-19 résiste 4 heures sur du cuivre, 24h sur du carton et jusqu’à 2 ou 3 jours sur du plastique ou de l’acier inoxydable. Au début de l’épidémie, avant ces nouvelles études, on ne parlait que de quelques heures de survie.

D’où l’utilité de désinfecter régulièrement des surfaces comme les poignées de porte, les boutons d’ascenseur ou encore les bureaux d’entreprises. De l’eau de javel ou de l’eau et savon suffisent.

Les scientifiques américains ont comparé ces durées de vie à celles du Sras. L’épidémie avait affecté plus de 8 000 personnes à travers le monde entre 2002 et 2003 et provoqué la mort d’un peu moins de 800 personnes.

La durée de vie des deux virus similaire, dans l’air ou sur les surfaces

Il s’est avéré que le mode principal de transmission du Sras était les échanges humains, surtout les expectorations, toux et éternuements. Mais le Covid-19 est bien plus contagieux. Les experts n’en concluent pas pour autant que la transmission via des surfaces est plus importante que pour le Sras.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Revue De Presse RFM Du MARDI 31 MARS Avec Mamadou Mohamed Ndiaye

Revue De Presse RFM Du MARDI 31 MARS Avec Mamadou Mohamed Ndiaye …