Home Actualités Internationales Le pouvoir malien libère les leaders de la contestation
Actualités Internationales - 3 semaines ago

Le pouvoir malien libère les leaders de la contestation

Les autorités maliennes ont relâché les leaders de la contestation qui réclame un changement de pouvoir. Après une fin de semaine marquée par des troubles violents à Bamako, les leaders de l’opposition au président malien IBK arrêtés ces derniers jours ont été libérés ce lundi 13 juillet. La situation est cependant restée tendue dans la capitale.

Parmi les leaders libérés, l’imam Oumarou Diarra. Il dirigeait la prière sur la place de l’indépendance vendredi, le jour de la manifestation du M5, avant d’aller sensibiliser les manifestants amassés dans la cour de l’ORTM. C’est là que les gendarmes l’arrêtent, raconte le président de la commission d’organisation et de mobilisation de la CMAS, le mouvement de l’imam Dicko.

Des tirs nourris ont encore été entendus lundi dans le quartier de Badalabougou, fief de la grande figure de la contestation, l’imam Mahmoud Dicko, et principal foyer de tensions.

Des accrochages épars ont opposé des hommes lançant des pierres et des forces de sécurité ripostant à coups de gaz lacrymogènes dans des rues encore jonchées de projectiles. Mais sans commune mesure avec les confrontations des jours précédents. Plusieurs banques sont restées fermées par mesure de précaution, l’administration a tourné au ralenti.

L’épicentre de ces tensions est resté le quartier de Badalabougou, où se trouve la mosquée de l’imam Dicko, le chef de file de l’opposition. Pensant que les forces de l’ordre venaient procéder à des interpellations, de nombreux jeunes y ont dressé des barricades et brûlé des pneus. Les forces de l’ordre ont quant à elles fait usage de gaz lacrymogènes. Ce soir, celles-ci s’employaient à reprendre le contrôle du quartier en dégageant les routes des barricades et des pneus brûlés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Les locaux du journal “Les Echos” saccagés suite à la diffusion de l’infos sur l’Hospitalisation de Moustapha Sy

L’info qui a fait état de l’infection à la Covid-19 du guide moral des Mourtachidines, Ser…