Home SANTE Les effets de la climatisation sur notre santé
SANTE - 3 semaines ago

Les effets de la climatisation sur notre santé

Des spécialistes nous révèlent les effets de l’air conditionné sur notre corps et notre cerveau.

CANICULE – Du frais à l’intérieur, mais à quel prix? En France comme ailleurs, le recours à la climatisation se généralise. Selon un rapport de l’Agence internationale de l’énergie, dans les trente prochaines années, en moyenne, quatre climatiseurs par seconde pourraient être vendus… Pour un coût environnemental immense mais pas seulement. 

La plupart des Américains se servent de climatiseurs au quotidien, que ce soit au bureau ou chez eux. 90% des foyers en sont équipés, et l’air conditionnéreprésente près de 10% de la consommation mondiale d’électricité. Mais en avons-nous vraiment besoin?

Un article du New York Times a remis cette question à l’ordre du jour cette semaine. Les habitants de certains des pays les plus chauds de la planète tolèrent beaucoup mieux les températures élevées que les Américains. Les Mexicains, les Brésiliens ou les Indiens climatisent nettement moins leurs bâtiments. L’article en question a provoqué un débat devenu viral sur Twitter : l’air conditionné nous est-il indispensable, et surtout, est-il bon pour notre santé?

La climatisation est malsaine, mauvaise, misérable et sexiste. Je ne peux pas expliquer combien de fois j’ai été malade au cours de l’été à cause d’une climatisation trop zélée dans les bureaux. #BanAC” – Taylor Lorenz

En résumé: l’air conditionné n’est pas dangereux pour la santé, à condition que le système de climatisation soit contrôlé et entretenu comme il se doit. D’après une étude parue dans la Revue Internationale d’Epidémiologie et de Santé Publique, les personnes qui travaillent dans des locaux climatisés sont plus exposées aux maladies que celles dont l’espace de travail est ventilé naturellement.

“De nombreux travaux de recherche montrent que les occupants de bureaux climatisés ont davantage tendance à souffrir du syndrome du bâtiment malsain (SBM) que ceux qui travaillent dans des locaux aérés de façon naturelle”, affirme William Fisk, chef de projet de l’Indoor Environment Group du Laboratoire national Lawrence-Berkeley. “Les symptômes les plus courants du SBM sont une irritation des yeux, du nez ou de la gorge et des symptômes respiratoires comme la toux.”

Selon le spécialiste, ces symptômes sont “possiblement dus à l’humidité générée par les climatiseurs, qui expose les gens à des toxines, des allergènes et des agents irritants.” Cette humidité permet à des polluants microscopiques de s’infiltrer dans l’appareil.

“Les climatiseurs sont susceptibles d’héberger des organismes infectieux ou allergènes, comme les acariens,” ajoute le Dr Wassim Labaki, professeur de médecine interne et pneumologue au département de médecine de l’Université du Michigan. “Il est donc essentiel d’entretenir ces appareils et d’en changer régulièrement le filtre afin d’éviter la circulation d’air vicié.”

Les effets négatifs de l’air conditionné peuvent aussi être psychologiques. On est plus productif dans un environnement tempéré que lorsque l’on étouffe de chaleur ou grelotte de froid. C’est particulièrement vrai pour les femmes. (Prenez en bonne note, Mesdames et Messieurs les Chef(fe)s de bureau.)

“Un nombre considérable d’études scientifiques démontrent que l’efficacité professionnelle d’une personne dans un environnement de type bureau est à son maximum quand la température tourne autour des 21 [degrés Celsius]”, précise Mr Fisk. “La climatisation peut nous aider à maintenir cette température, tout comme d’autres technologies.” Toutefois l’air conditionné a parfois des effets indésirables.

Cela dit, la climatisation a aussi des effets bénéfiques pour notre santé; tant qu’elle fonctionne correctement et qu’elle est bien entretenue, la machine filtre l’air et les particules polluantes. Selon une étude menée par des chercheurs de Yale, climatiser un bâtiment limite aussi les risques d’hospitalisation et de mort suite à des problèmes cardiovasculaires.

“La climatisation réduit le risque de coups de chaud et d’autres causes de mortalités liées à la canicule, qui devient de plus en plus fréquente avec le réchauffement climatique”, explique le spécialiste. “L’air conditionné permet aussi de garder les fenêtres fermées et les climatiseurs sont en général équipés de filtres qui éliminent les particules de l’air. Ainsi, la concentration en polluants aériens venus de l’extérieur comme les particules en suspension, l’ozone et les allergènes diminue dans les bâtiments.”

Si vous souffrez d’allergies, mettre en route la climatisation pour éliminer les particules au lieu d’ouvrir vos fenêtres peut contribuer à apaiser vos symptômes les plus incommodants.

“Pour les patients allergiques ou souffrant d’autres maladies respiratoires comme la BPCO et l’emphysème, rester à l’intérieur avec la climatisation en marche et les fenêtres fermées réduit l’exposition aux pollens et polluants extérieurs,” indique le Dr Mark Aronica, allergologue-immunologiste à la clinique de Cleveland.

L’inconvénient? Les potentiels effets négatifs de l’air conditionné suscitent quelques inquiétudes. Pour votre bien-être, mieux vaut donc bien entretenir votre climatiseur (et ne pas en faire un usage excessif). Votre confort et votre santé sont les deux facteurs les plus importants, insiste le Docteur Aronica.

Néanmoins, “il peut y avoir des différences de confort significatives, même parmi les membres d’une même famille et entre les conjoints,” ajoute le spécialiste. “Tous les autres facteurs viennent en second lieu, comme la dépense énergétique, le coût, etc. Pour les climatiseurs de fenêtre, assurez-vous de les nettoyer et de les entretenir correctement, et pour les climatiseurs centraux, en plus d’un entretien régulier, pensez à changer les filtres à air à la fréquence recommandée par le fabricant.”

Et n’oubliez pas: il existe de nombreux moyens de rester au frais à l’intérieur, y compris les ventilateurs, les toits blancs, les fenêtres à double vitrage et les stores. Inutile de faire fonctionner votre climatiseur en permanence. Pour économiser l’énergie et obtenir un confort optimal, la climatisation devrait n’être utilisée “qu’en dernier recours et non en premier,” estime Nihar Shah, chercheur en politique énergétique et environnementale au Laboratoire national Lawrence-Berkeley.

“Le problème, c’est que beaucoup de bâtiments ne sont pas conçus de façon à pouvoir ouvrir les fenêtres, ni avec des murs et des toits frais, des auvents ou même des rideaux,” ajoute le scientifique.

Si seuls les architectes peuvent changer l’orientation d’un bâtiment, vous pouvez en revanche vous déplacer vers les pièces les plus ombragées, où la lumière du soleil ne donne pas directement. Essayez d’autres méthodes pour rester au frais avant de mettre en route votre climatiseur, vous ne vous en porterez que mieux.

Leave your vote

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

LE RWANDA A MANIPULÉ SES STATISTIQUES ÉCONOMIQUES, SELON LE FINANCIAL TIMES

Le Financial Times a publié mardi une longue enquête sur le Rwanda montrant que Kigali a m…