Home Actualités au Sénégal ME SIDIKI KABA : « L’ADJUDANT-MAJOR TAMSIR SANÉ A FAIT PREUVE DE SENS DES RESPONSABILITÉS TOUTE SA CARRIÈRE DURANT’’
Actualités au Sénégal - juillet 29, 2019

ME SIDIKI KABA : « L’ADJUDANT-MAJOR TAMSIR SANÉ A FAIT PREUVE DE SENS DES RESPONSABILITÉS TOUTE SA CARRIÈRE DURANT’’

Le ministre des Forces armées, Me Sidiki Kaba, a salué lundi la mémoire de l’adjudant-major Tamsir Sané, du nom de ce gendarme tué dans une tentative de braquage du bureau de Poste de Koumpentoum (Tambacounda) dont il a loué le « sens du devoir et de la responsabilité ».
 « Officier de grande valeur, homme de rigueur militaire, l’adjudant-major Tamsir Sané a fait preuve de professionnalisme et du sens du devoir et de la responsabilité durant tous ces 32 ans où il a servi l’armée sénégalaise et des Nations unies », a notamment déclaré Sidiki Kaba.  Le ministre des forces armées présidait la cérémonie d’hommage funèbre au commandant de la brigade de gendarmerie de Koumpentoum tué en « service commandé ». La cérémonie funèbre a eu pour cadre le mémorial de la caserne Samba Diéry Diallo, en présence de représentants des forces de défense et de sécurité ainsi que de proches, amis et membres de la famille du défunt.  L’hommage a consisté en une prise d’armes et une oraison funèbre, une occasion pour Sidiki Kaba de réaffirmer la détermination du gouvernement à « traquer, arrêter et juger conformément à la loi les malfaiteurs qui avaient attaqué le bureau de Poste à Koumpentoum » causant la mort du commandant de brigade Tamsir Sané. Deux vigiles ont été également blessés au cours de cet assaut.  Le commandant de la Légion est de la gendarmerie nationale, Ibrahima Sy Mbow qui prononçait l’oraison funèbre, a insisté sur « les compétences, l’engagement et le goût des responsabilités » du défunt adjudant major qui a intégré la gendarmerie nationale en janvier 1989.  « Ses compétences et son goût des responsabilités ont été justement récompensés par son admission dans le corps des sous-officiers de carrière en mars 1994 », a rappelé le commandant Mbow dans son adresse. Tamsir Sané a depuis gravi les échelons, passant de maréchal des logis (1998) à adjudant-major en janvier 2019. Il est passé auparavant adjudant (2009) puis adjudant-chef en 2012.  Il a également été décoré de la médaille des Nations unies en 2009 dans le cadre de sa participation aux opérations de maintien de la paix au Soudan.  Selon Ibrahima Sy Mbow, les chefs, camardes et subordonnés de Tamsir Sané appréciaient en lui « esprit de camaraderie », « rigueur » et surtout « haute conscience professionnelle ».  Sa dernière notation le présente comme un « gradé supérieur discipliné et de belle prestation, d’une remarquable habilité professionnelle et faisant montre d’un sens élevé des responsabilités. Il donne entière satisfaction dans sa fonction de commandant de brigade à féliciter », a indiqué le commandant de la Légion est. L’adjudant-major Tamsir Sané, natif de Saint-Louis, avait 55 ans. Il s’était engagé volontairement dans l’armée en 1987 avant d’être rendu à la vie civile le 30 avril 1989 pour ensuite intégrer la gendarmerie nationale en juillet 1989.  Le commandant a été tué dans la nuit du 26 juillet lors d’une intervention faisant suite à une tentative de braquage du bureau de Poste de Koumpentoum, une commune de la région de Tambacounda.  Il a perdu l’âme suite à un échange de tirs avec les assaillants qui ont ensuite pris la fuite.  Deux autres blessés ont été dénombrés dont le vigile du bureau de poste.  L’adjudant-major Tamsir Sané sera enterré au cimetière musulman de Yoff, à Dakar. Il laisse derrière lui deux veuves et deux enfants.

aps

Leave your vote

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Onu : Macky Sall demande la réforme du système fiscal international

Le chef de l’Etat Macky Sall s’est fait le porte-voix de l’Afrique devan…