siré dia thies
Home A la Une au Sénégal RECONQUETE DE THIES A L’OCCASION DES MUNICIPALES: Ciré Dia plébiscité comme «leader naturel» de la ville
A la Une au Sénégal - juillet 2, 2019

RECONQUETE DE THIES A L’OCCASION DES MUNICIPALES: Ciré Dia plébiscité comme «leader naturel» de la ville

« La ‘’posture de leader naturel’’ incarnée dans la ville aux-deux-gares par l’ex-Directeur général de La Poste dit ‘’Boroom Thiès’’, El Hadji Pape Ciré Dia, ne souffre d’aucun doute, d’aucune contestation, au sein de la famille politique thiessoise du Président Macky Sall ». Cette position de hauts cadres de la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby) à Thiès témoigne suffisamment du leadership incontestable du nouveau président du conseil d’administration de la Lonase. En effet, comme le soutiennent la plupart des Thiessois rencontrés, « l’ex-Directeur général du Groupe La Poste et responsable de l’Alliance Pour la République (APR) n’a pas d’égal dans le périmètre communal de Thiès ».

À Thiès, l’hypothèse d’une possible confrontation entre le nouveau président du Conseil d’administration de la Lonase, El Hadji Pape Ciré Dia, et un quelconque autre lieutenant du Président Macky Sall, pour le contrôle de la Ville, soutenue par certains « adeptes du confusionnisme », est une « utopie » aux yeux de nombre de responsables à la base de la coalition Benno Bokk Yakaar. Le « Sage » étant le « seul maitre à bord, il ne devrait donc pas y avoir de problème dans le choix du ‘’capitaine de l’APR, voire de la coalition présidentielle’’, au niveau de cette ville et dans la perspective des locales à venir », croit savoir Adama Guèye de Grand Thiès, responsable APR à la base. Selon ce militant engagé du parti présidentiel, l’idéal serait que « tous les autres acceptent de se mettre derrière ‘’l’homme de toutes les situations’’, qui a fini de confirmer son leadership dans la ville, voire de s’affirmer dans l’espace départemental ». Selon lui, « Thiès qui reste derrière le ‘’Sage’’, ne saurait permettre la possibilité d’un ‘’débat de leadership’’, parce que personne ne peut se mesurer à la Tête de liste départementale de la coalition présidentielle Benno Bokk Yakaar aux dernières législatives ». Adama Guèye assure qu’« on ne laissera jamais la commune de Thiès entre des mains inexpertes ». Une thèse confortée par la position du responsable régional du PIT (Parti de l’Indépendance et du Travail) à Thiès, M. Amath Camara, ex directeur de cabinet du ministre du Travail, selon qui, « de tous les politiciens que Thiès a connus de 1980 à nos jours, le nouveau Président du Conseil d’administration de la Lonase, un ‘’homme utile’’, est incontestablement le meilleur sous tous les rapports ! Il a apporté plus sur le plan économique, social, culturel, religieux, sportif, éducatif, etc., à la ville de Thiès, en tant que politicien doté d’un mandat, que tous ses prédécesseurs réunis. Il y a eu des responsables politiques de la ville qui ont eu des mandats, qui ont été suffisamment dotés de moyens et qui n’ont pas fait le quart des réalisations de Pape Ciré Dia, lequel n’a pas d’égal dans le périmètre communal de Thiès ». Il faut en effet aimer son pays, sa ville, son quartier, sa famille, pour pouvoir se déployer comme le « Sage » le fait sur le terrain social, avec courage, abnégation, détermination et sans discrimination négative. Le maire de la Ville, Talla Sylla, dit en savoir quelque chose, lui qui parle de Ciré Dia comme d’un « bienfaiteur de Thiès qui porte en bandoulière les préoccupations des populations à travers des actes éminemment positifs dans le domaine du social ». Aussi, beaucoup de familles démunies, quoiqu’inquiètes de la nouvelle posture professionnelle de l’ex-patron des postiers, disent espérer continuer de bénéficier des « actes positifs » que l’homme porté à la tête de la présidence du conseil d’administration de la Lonase pose régulièrement à travers les financements des mosquées et leur équipement, les subventions octroyées aux associations religieuses et aux groupements des femmes évoluant dans les associations villageoises d’épargne et de crédit (AVEC), l’offre d’emplois aux jeunes, le soutien aux campagnes de dépistage gratuit du cancer de col de l’utérus, l’accompagnement de la jeunesse à travers des subventions offertes à l’Organisme régional de coordination des activités de Vacances (ORCAV) et l’Organisme départemental de coordination des activités de vacances (ODCAV), entre autres. Les Thiessois se disent sensibles aux « faits » et « gestes » de « l’homme de toutes les situations », le « capitaine de l’Apr à Thiès », le « sauveur », le « sapeur-pompier », « Boroom Thiès ». Amath Camara a félicité et remercié le président Macky Sall, pour avoir eu « la vision politique de confier des responsabilités à M. Dia. Le connaissant bien, le chef de l’Etat savait que l’actuel Président du Conseil d’administration de la Lonase allait traduire en actes concrets sa vision du point de vue de la gestion du Groupe La Poste mais aussi de l’action sociale qu’il a développée, depuis qu’il se trouve à la tête du pays, à travers des politiques publiques (Pudc, Cmu, Promoville, Puma) ». M. Camara a magnifié la « disponibilité de Ciré Dia, son ouverture d’esprit, son sens sublime, presque surhumain, du social, sa piété, la considération qu’il a du quotidien des Sénégalais et surtout des Thiessoises et des Thiessois », mais surtout son « patriotisme ». Le « Sage », dont le départ de la tête de La Poste a laissé un grand vide à Thiès, une ville devenue subitement orpheline, continue heureusement d’incarner un « leadership incontestable » dans cette ville. Il a dirigé aux législatives une liste qui a gagné le département de Thiès avec un score jamais égalé face au ‘’tout-puissant’’ leader de Rewmi, Idrissa Seck. Un « homme politique très utile pour la cité, sensible aux préoccupations de la jeunesse à qui il a offert des emplois, qui a suffisamment donné la preuve de son amour pour Thiès, qui a ouvert sa porte à tous et tendu la main à tous ».

Ainsi, de hauts cadres de l’Alliance Pour la République (APR) et plusieurs responsables de mouvements de soutien qui aspirent à la « nomination judicieuse d’un leadership fort », ont porté leur « choix » sur Pape Ciré Dia, dont « l’excellent travail » sur le terrain, à travers surtout sa politique sociale, a considérablement affaibli Idrissa Seck à Thiès.

Par Cheikh CAMARA

Leave your vote

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

LA FRANCE RESTITUE LE SABRE D’EL HADJ OMAR TALL A SA FAMILLE

LA FRANCE RESTITUE LE SABRE D’EL HADJ OMAR TALL A SA FAMILLE AU SENEGAL …