Home A la Une au Sénégal SÉNÉGAL/Mame Boye Diao, DG Impôts et Domaines: « Si de l’argent a quitté Petro-Tim pour rentrer dans les comptes d’Agritrans, l’Etat du Sénégal doit recevoir ses taxes »
A la Une au Sénégal - juin 28, 2019

SÉNÉGAL/Mame Boye Diao, DG Impôts et Domaines: « Si de l’argent a quitté Petro-Tim pour rentrer dans les comptes d’Agritrans, l’Etat du Sénégal doit recevoir ses taxes »

Le Dg des Impôts et des Domaines, Mame Boye Diao a révélé dans un entretien accordé à la RFM, que si de l’argent a quitté Petro-Tim pour rentrer dans les comptes d’Agritrans, l’Etat du Sénégal doit recevoir ses taxes. 

Il a servi cette réponse suite à une interpellation sur les montants révélés par la BBC dans une transaction destinée à Agritrans. « Si c’est des taxes le procureur doit veiller à leur reversement intégral, si c’est une prestation il faut en tirer les conséquences fiscales, a-t-il fait savoir. Sur les 10 milliards de dollars, c’est étonnant que l’office britannique anti-corruption ou les services américains ne s’en saisissent pas, car il s’agirait d’une activité délictuelle entre deux entreprises européennes . » 

L’homme de Kolda défie tous les experts ou les opposants, pour lui montrer des contrats d’exploitation meilleurs que ceux du Sénégal . Pour Franck Timis, il souligne qu’il avait déjà 3 contrats au Sénégal et que c’est la 1057e fortune mondiale du classement Forbes de 2011 

Evoquant la question des déflatés de la Cités Tobago, il a annoncé qu’une partie des victimes de cette démolition va devoir attendre encore pour recevoir les parcelles de terre que le Président Sall avaient promis. Lesdites portions de terre étaient attribuées pour remplacer leurs maisons démolies. L’information a été donnée sur la Rfm par le nouveau Directeur général des Impôts et des Domaines, Mame Boye Diao. 

Et, il a précisé que ceux qui ont bénéficié de terrains ailleurs ( ndlr : Ngor ), vont recevoir leurs bails et peuvent même commencer à construire. Mais pour les bénéficiaires du site de Yoff, l’attribution a buté sur le refus de l’Armée, qui a argué de la proximité dudit site avec l’Aéroport. Aussi les autorités compétentes sont-elles en train de chercher un autre site d’accueil à ces ex-propriétaires des maisons démolies de la cité Tobago. 

Source : leral

Leave your vote

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

SÉNÉGAL/MASSALIKUL JINAAN : Ils ont prié jusque sur les terrasses d’immeubles