Home Actualités au Sénégal SÉNÉGAL : Modou Lô, une carrière à remettre sur les rails
Actualités au Sénégal - juillet 28, 2019

SÉNÉGAL : Modou Lô, une carrière à remettre sur les rails

Chalengeur dans le combat qui l’oppose à Eumeu Sène ce dimanche, Modou Lô a aussi une carrière à remettre sur les rails. Après sa défaite en janvier, face à Balla Gaye, un nouveau revers serait lourd de conséquences.

Dans une discipline sportive normale et normée, Modou Lô qui sort d’une défaite face à Balla Gaye 2, en janvier dernier, n’aurait pu accéder directement au détenteur de la couronne de roi. Mais dans le monde de la lutte, les humeurs des amateurs, les intérêts des promoteurs et l’attractivité de l’affiche priment sur la logique sportive.

Eumeu Sène a réussi là où Modou Lô a échoué le 25 juillet 2015, mais son avance prise à la faveur d’une victoire devant le tenant du titre de roi des arènes, Bombardier, ne l’a pas mis hors de portée du Roc. Battu par Balla Gaye 2, Modou Lô n’a pas eu le temps de digérer sa défaite que son entourage lui a offert un combat royal en guise de consolation. Mais le cadeau pourrait être empoisonné.

Une deuxième défaite de rang, après son humiliation devant Balla Gaye 2, freinera son élan, au moment où de jeunes lutteurs à l’ambition démesurée se sont lancés de toutes leurs forces dans la course à l’entrée dans le cercle des grands. Les conséquences d’une deuxième défaite consécutive, la troisième d’une carrière ornée de 19 victoires et portée par une popularité sans précédent, seraient la fin d’une période de grâce qui commence à durer.

Mbaye Tine, coach écurie Baol Mbollo confirme : «si Modou Lô perd ce combat, le reste de sa carrière risque d’être difficile. Son adversaire numéro un sera alors Ama Baldé. Après, Gris Bordeaux et Lac 2 pourront également prendre leur revanche. S’il rate cette opportunité, il va vers une fin de carrière difficile. Déjà tous les ténors sont plus costauds que lui et il ne peut pas les battre, mais tout le monde connait maintenant sa stratégie.

C’est un lutteur qui attend pour exploiter les failles de l’adversaire. Et aujourd’hui tous les lutteurs qui ont cette stratégie se mettent à dos le public. En cas de victoire, il devient roi et aura la latitude de choisir ses adversaires.» Un revers donnera un sacré coup à sa popularité en veilleuse et remuera à nouveau le couteau dans la plaie ouverte par la deuxième défaite face à Balla Gaye, qui a laissé place à des critiques d’un entourage qui ne reconnait plus son lutteur.

Source : igfm

Leave your vote

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

SÉNÉGAL/MASSALIKUL JINAAN : Ils ont prié jusque sur les terrasses d’immeubles