Home Journal Parlé Radio du Sénégal SÉNÉGAL/Primature : Collaboration avec Macky : Les regrets d’Abdoul Mbaye…
Journal Parlé Radio du Sénégal - septembre 1, 2019

SÉNÉGAL/Primature : Collaboration avec Macky : Les regrets d’Abdoul Mbaye…

Le premier, premier ministre du président Macky Sall, Abdoul Mbaye a été limogé le 1 septembre 2013. Quelques années plus tard, il devient l’un des plus farouche opposant du quatrième président de la République du Sénégal. Invité de l’émission « Jury du dimanche » sur i-radio, le président du parti ACT a fait par de ses regrets, « sur la gestion de certains dossiers…« 

Premier ministre

Pour son passage à la primature, il déclare avoir eu l’opportunité de servir son pays et ses compatriotes. « Evidemment, cela ne peut pas donner lieu à des regrets« . Cependant, sur la gestion de certains dossiers comme celui de l’affaire Petro Tim, il avoue avoir nourris, « quand même quelques regrets en ce sens que, vous savez, il y a des fonctions qui vous font entrer dans l’histoire, il est important de laisser une belle marque. »

Le décret

Le fils du juge Kéba Mbaye, qui a contre signé le décret qui attribut les blocs offshore de Saint Louis profond à la société de Franck Timis, s’en veut d’avoir collaborer avec le président Macky Sall et estime que « si c’était à refaire, il est certain que je n’aurai pas accepté sachant que j’allais trouver ça. Si aujourd’hui, par exemple on me refait la proposition je dis non. C’est clair et net« .

Les raisons

Revenant sur les raisons qui l’ont poussé à accepter la proposition du président nouvellement élu, il estime : « Je ne voyais à l’époque aucune raison d’aller contre son projet. Lequel, jusqu’à ce moment-là, restait quand même dans le sens de la réduction des souffrances des Sénégalais, dans la recherche d’un développement économique au profit de tous. »

Club travail et vertu

Après son départ de la primature, Abdoul Mbaye continue de soutenir le président Macky Sall avec son club de réflexions « Club travail et vertu ». Mais la rupture entre les deux hommes intervient, effectivement en 2016 quand il décide de faire un mandat de 7 ans alors qu’il avait promis d’en faire 5.

Source : senego


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

SÉNÉGAL/MASSALIKUL JINAAN : Ils ont prié jusque sur les terrasses d’immeubles