Home Actualités au Sénégal SÉNÉGAL/Transgambienne: les commerçants et transporteurs sénégalais dénoncent de nouvelles tracasseries
Actualités au Sénégal - juin 29, 2019

SÉNÉGAL/Transgambienne: les commerçants et transporteurs sénégalais dénoncent de nouvelles tracasseries

Le président de l’Association nationale des commerçants et transporteurs du Sénégal (ANCTS), Daouda Tine a dénoncé samedi à Dakar, certaines pratiques des Gambiens qui portent atteinte à leurs activités et dont les conséquences sont fâcheuses et inestimables, lors d’une conférence de presse.

« Voilà presque un mois, depuis le 01 juin 2019 que les « coxeurs » (rabatteurs) gambiens ont pris une décision de nous imposer à suivre une logique consistant à faire la queue une fois arrivée en Gambie, avec nos véhicules remplis de marchandises. Quels que soient leurs chargements, si ton tour de passage arrive, tu es obligé de laisser ton véhicule et de prendre un autre en location au profit de la Gambie, ce qui est insensé et absurde dans la mesure où tu ne peux pas avoir ton propre véhicule rempli de marchandises et on te demande de le laisser pour en louer un autre« , dit-il. 

Selon M. Tine, cette pratique est contraire aux règlements de l’UEMOA qui garantissent la libre circulation des personnes et des marchandises. C’est pourquoi l’Association nationale des transporteurs et commerçants du Sénégal fustige avec la dernière énergie et dénonce par la même occasion, ces pratiques qui portent atteinte à nos activités dont les conséquences sont fâcheuses et inestimables. 

Il dit avoir contacté les autorités gambiennes concernées à savoir le ministre du Commerce, celui des Transports mais, c’est avec regret, qu’ils ont constaté que ces autorités gambiennes n’ont posé aucun acte allant dans le sens de régler cette situation. 

Du côté sénégalais, le ministre du Commerce a réagi via son secrétaire général de même que celui de l’Intérieur. « Il nous a répondu par l’administrateur général. Le ministre des Affaires étrangères nous a indiqué qu’il sera en contact avec son homologue gambien, quant au ministre des transports sénégalais, aucune réaction venant de sa part« . 

« Pareil pour le président du parlement de la CEDEAO, en l’occurrence le député Moustapha Cissé Lô. Forts de ce constat, nous lançons un appel et interpellons directement les chefs d’Etat des deux pays, à donner des instructions pour décanter cette situation le plus rapidement possible, avant qu’elle ne prenne une autre tournure« , a-t-il prévenu. 

Source : pressafrik

Leave your vote

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

SÉNÉGAL/MASSALIKUL JINAAN : Ils ont prié jusque sur les terrasses d’immeubles