Home FAITS DIVERS SÉNÉGAL : UNE BANDE DE CAMBRIOLEURS DÉMANTELÉE APRÈS DES ÉCHANGES DE TIRS AVEC LA POLICE
FAITS DIVERS - juillet 28, 2019

SÉNÉGAL : UNE BANDE DE CAMBRIOLEURS DÉMANTELÉE APRÈS DES ÉCHANGES DE TIRS AVEC LA POLICE

Deux (2) cambrioleurs dont une femme interpellés. C’est l’opération réussie par les éléments du commissaire central, Mamadou Bop, à Kaolack. Suite à une course poursuite entre les limiers et la bande armée, lors d’une patrouille nocturne, la nuit dernière, du vendredi à samedi, entre 04 et 06 heures du matin.

Avant, rapporte le correspondant de Sud fm, il y a des échanges de tirs. D’après la source, les cambrioleurs ont caillaissé le véhicule de la police. Avant de tenter de prendre la poudre d’escampette. Un dispositif de sécurité, venu en renfort, les rattrapera alors qu’ils changeaient un des pneus de leur 4X4, près d’un atelier de vulcanisateur sur la Route nationale (RN), à côté de l’ancienne gare routière. Leur véhicule a été immobilisé. Les limiers sont aux trousses des autres, ayant pris la fuite. Aucun blessé n’est signalé. Mais, quatre (4) des assaillants avaient bénéficié d’une grâce présidentielle, dit-on. L’enquête suit son cours.

La veille, à Tambacounda, l’adjudant-chef et commandant de la Brigade de Gendarmerie de Koumpentoum, Tamsir Sané (tué), et ses hommes n’ont pas eu la même chance. Un (1) mort et quatre (4) blessés dont trois (3) pandores et un (1) vigile, c’est le bilan des affrontements entre ces forces de l’ordre et les assaillants, qui visaient le bureau de Poste-finances de la localité, suite à des échanges de coups de feu.

Au lendemain du drame, le gouverneur de la région de Tambacounda a présidé un comité de sécurité. En présence du directeur général de la Poste, Abdoulaye Bibi Baldé. Qui n’a pas raté l’occasion pour présenter ses condoléances. Concernant la rencontre, il n’y a que la gendarmerie qui est absente comme segment de ce comité régional. Une absence qui s’explique par la mobilisation des pandores sur le terrain dans la traque des assaillants, qui seraient localisés à Touba. Les autorités administratives se veulent rassurantes, quant à la situation sécuritaire, soutenant « qu’il n’y a pas lieu de paniquer ». Il y a « quelques escarmouches » surtout à la veille de la célébration de grands événements comme l’Aïd El Kébir ou Tabaski.

Source : emedia

Leave your vote

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

SÉNÉGAL/MASSALIKUL JINAAN : Ils ont prié jusque sur les terrasses d’immeubles