université UCAD
Home Actualités au Sénégal UCAD : Incendie au restaurant Central
Actualités au Sénégal - février 17, 2020

UCAD : Incendie au restaurant Central

Un incendie s’est déclaré, ce matin, vers 5 heures à la cuisine du Pavillon A de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD). Plus de peur que de mal, le feu a été très vite maîtrisé par les sapeurs pompiers.

Selon le sergent chef, Cheikh Tidiane Samba, chef de la garde de la 11e compagnie, il s’agissait d’un feu de restaurant au Pavillon 9. L’incendie s’est déclaré au niveau des chaudières de la cuisine. Les flammes ont très vite été maîtrisées avant qu’elles n’atteignent les deux bonbonnes de gaz destinées à l’alimentation de l’ordinaire.

L’incendie de la cuisine du Pavillon A a entrainé des dégâts matériels. « Deux marmites qui servaient de friture ont été endommagées. Les carreaux du sol sont décapés et l’enduit du plafond commence aussi a lâché du fait de l’intensité des flammes », fait savoir le Chef du département de la restauration universitaire, Sidy Diouf.

L’on renseigne qu’un disjoncteur électrique serait à l’origine de cet incident. Mais, pour en avoir le cœur net, les autorités ont confié l’enquête au commissariat du Point E.

Sur les ondes de Iradio, le Directeur du Coud, Abdoulaye Sow, rassure les étudiants. Selon lui, il n’y aura pas de rupture dans la restauration, parce que des mesures alternatives sont été déjà prises. Entre autres, l’augmentation de la capacité d’accueil au niveau des autres restaurants du campus.

L’intervention rapide des sapeurs-pompiers 

Au sein de l’université Cheikh Anta Diop, un incendie s’est déclaré vers 5 heures du matin à la cuisine du pavillon A.

Les personnes au courant ont très vite alerté les sapeurs-pompiers, qui par la suite sont rapidement intervenus. Pour dire, le feu a été trop rapidement stoppé.

Selon le sergent chef Cheikh Tidiane Samba, chef de la garde de la 11e compagnie, il s’agissait d’un feu de restaurant au pavillon 9. C’est les chaudières de la cuisine qui avait pris feu. Et la vaillance de ces hommes a permis de retenir les flammes. Par chance, le feu n’a pas pu atteindre les deux bonbonnes de gaz destinées à l’alimentation de l’ordinaire.

Tôt ce matin, vers 5h du matin, un incendie s’est déclaré à la cuisine du Pavillon A de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar

Selon le sergent chef, Cheikh Tidiane Samba, chef de la garde de la 11e compagnie, l’incendie s’est déclaré au niveau des chaudières de la cuisine. Mais le feu a été très vite maîtrisé par les sapeurs pompiers avant que les flammes n’atteignent les deux bonbonnes de gaz destinées à l’alimentation de l’ordinaire. Toutefois, les dégâts sont importants, note la Rfm.

L’ENQUÊTE CONFIÉE AU COMMISSARIAT DU POINT E

Un incendie s’est produit ce lundi matin vers les coups de 5 heures du matin au restaurant Central de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). Le feu a provoqué un vent de panique chez les étudiants. Selon la Rfm qui donne l’information, les sapeurs-pompiers se sont déployés sur les lieux quelques minutes plus tard.

L’incendie de la cuisine du Pavillon A a entrainé des dégâts matériels. « Deux marmites qui servaient de friture ont été endommagées. Les carreaux du sol sont décapés et l’enduit du plafond commence aussi a lâché du fait de l’intensité des flammes », fait savoir le Chef du département de la restauration universitaire, Sidy Diouf.

L’on renseigne qu’un disjoncteur électrique serait à l’origine de cet incident. Mais, pour en avoir le cœur net, les autorités ont confié l’enquête au commissariat du Point E.

Sur les ondes de Iradio, le Directeur du Coud, Abdoulaye Sow, rassure les étudiants. Selon lui, il n’y aura pas de rupture dans la restauration, parce que des mesures alternatives sont été déjà prises. Entre autres, l’augmentation de la capacité d’accueil au niveau des autres restaurants du campus.

Un incendie s’est déclaré, ce matin, vers 5 heures à la cuisine du Pavillon A de l’Université Cheikh Anta Diop. Plus de peur que de mal, le feu a été très vite maîtrisé par les sapeurs pompiers.

Selon le sergent chef, Cheikh Tidiane Samba, chef de la garde de la 11e compagnie, il s’agissait d’un feu de restaurant au Pavillon 9. L’incendie s’est déclaré au niveau des chaudières de la cuisine. Les flammes ont très vite été maîtrisées avant qu’elles n’atteignent les deux bonbonnes de gaz destinées à l’alimentation de l’ordinaire.

L’incendie de la cuisine du Pavillon A a entrainé des dégâts matériels. « Deux marmites qui servaient de friture ont été endommagées. Les carreaux du sol sont décapés et l’enduit du plafond commence aussi a lâché du fait de l’intensité des flammes », fait savoir le Chef du département de la restauration universitaire, Sidy Diouf.

L’on renseigne qu’un disjoncteur électrique serait à l’origine de cet incident. Mais, pour en avoir le cœur net, les autorités ont confié l’enquête au commissariat du Point E.

Sur les ondes de Iradio, le Directeur du Coud, Abdoulaye Sow, rassure les étudiants. Selon lui, il n’y aura pas de rupture dans la restauration, parce que des mesures alternatives sont été déjà prises. Entre autres, l’augmentation de la capacité d’accueil au niveau des autres restaurants du campus.

L’intervention rapide des sapeurs-pompiers 

Au sein de l’université Cheikh Anta Diop, un incendie s’est déclaré vers 5 heures du matin à la cuisine du pavillon A.

Les personnes au courant ont très vite alerté les sapeurs-pompiers, qui par la suite sont rapidement intervenus. Pour dire, le feu a été trop rapidement stoppé.

Selon le sergent chef Cheikh Tidiane Samba, chef de la garde de la 11e compagnie, il s’agissait d’un feu de restaurant au pavillon 9. C’est les chaudières de la cuisine qui avait pris feu. Et la vaillance de ces hommes a permis de retenir les flammes. Par chance, le feu n’a pas pu atteindre les deux bonbonnes de gaz destinées à l’alimentation de l’ordinaire.

Tôt ce matin, vers 5h du matin, un incendie s’est déclaré à la cuisine du Pavillon A de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar

Selon le sergent chef, Cheikh Tidiane Samba, chef de la garde de la 11e compagnie, l’incendie s’est déclaré au niveau des chaudières de la cuisine. Mais le feu a été très vite maîtrisé par les sapeurs pompiers avant que les flammes n’atteignent les deux bonbonnes de gaz destinées à l’alimentation de l’ordinaire. Toutefois, les dégâts sont importants, note la Rfm.

L’ENQUÊTE CONFIÉE AU COMMISSARIAT DU POINT E

Un incendie s’est produit ce lundi matin vers les coups de 5 heures du matin au restaurant Central de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). Le feu a provoqué un vent de panique chez les étudiants. Selon la Rfm qui donne l’information, les sapeurs-pompiers se sont déployés sur les lieux quelques minutes plus tard.

L’incendie de la cuisine du Pavillon A a entrainé des dégâts matériels. « Deux marmites qui servaient de friture ont été endommagées. Les carreaux du sol sont décapés et l’enduit du plafond commence aussi a lâché du fait de l’intensité des flammes », fait savoir le Chef du département de la restauration universitaire, Sidy Diouf.

L’on renseigne qu’un disjoncteur électrique serait à l’origine de cet incident. Mais, pour en avoir le cœur net, les autorités ont confié l’enquête au commissariat du Point E.

Sur les ondes de Iradio, le Directeur du Coud, Abdoulaye Sow, rassure les étudiants. Selon lui, il n’y aura pas de rupture dans la restauration, parce que des mesures alternatives sont été déjà prises. Entre autres, l’augmentation de la capacité d’accueil au niveau des autres restaurants du campus.

Un incendie s’est déclaré, ce matin, vers 5 heures à la cuisine du Pavillon A de l’Université Cheikh Anta Diop. Plus de peur que de mal, le feu a été très vite maîtrisé par les sapeurs pompiers.

Selon le sergent chef, Cheikh Tidiane Samba, chef de la garde de la 11e compagnie, il s’agissait d’un feu de restaurant au Pavillon 9. L’incendie s’est déclaré au niveau des chaudières de la cuisine. Les flammes ont très vite été maîtrisées avant qu’elles n’atteignent les deux bonbonnes de gaz destinées à l’alimentation de l’ordinaire.

L’incendie de la cuisine du Pavillon A a entrainé des dégâts matériels. « Deux marmites qui servaient de friture ont été endommagées. Les carreaux du sol sont décapés et l’enduit du plafond commence aussi a lâché du fait de l’intensité des flammes », fait savoir le Chef du département de la restauration universitaire, Sidy Diouf.

L’on renseigne qu’un disjoncteur électrique serait à l’origine de cet incident. Mais, pour en avoir le cœur net, les autorités ont confié l’enquête au commissariat du Point E.

Sur les ondes de Iradio, le Directeur du Coud, Abdoulaye Sow, rassure les étudiants. Selon lui, il n’y aura pas de rupture dans la restauration, parce que des mesures alternatives sont été déjà prises. Entre autres, l’augmentation de la capacité d’accueil au niveau des autres restaurants du campus.

L’intervention rapide des sapeurs-pompiers 

Au sein de l’université Cheikh Anta Diop, un incendie s’est déclaré vers 5 heures du matin à la cuisine du pavillon A.

Les personnes au courant ont très vite alerté les sapeurs-pompiers, qui par la suite sont rapidement intervenus. Pour dire, le feu a été trop rapidement stoppé.

Selon le sergent chef Cheikh Tidiane Samba, chef de la garde de la 11e compagnie, il s’agissait d’un feu de restaurant au pavillon 9. C’est les chaudières de la cuisine qui avait pris feu. Et la vaillance de ces hommes a permis de retenir les flammes. Par chance, le feu n’a pas pu atteindre les deux bonbonnes de gaz destinées à l’alimentation de l’ordinaire.

Tôt ce matin, vers 5h du matin, un incendie s’est déclaré à la cuisine du Pavillon A de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar

Selon le sergent chef, Cheikh Tidiane Samba, chef de la garde de la 11e compagnie, l’incendie s’est déclaré au niveau des chaudières de la cuisine. Mais le feu a été très vite maîtrisé par les sapeurs pompiers avant que les flammes n’atteignent les deux bonbonnes de gaz destinées à l’alimentation de l’ordinaire. Toutefois, les dégâts sont importants, note la Rfm.

L’ENQUÊTE CONFIÉE AU COMMISSARIAT DU POINT E

Un incendie s’est produit ce lundi matin vers les coups de 5 heures du matin au restaurant Central de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). Le feu a provoqué un vent de panique chez les étudiants. Selon la Rfm qui donne l’information, les sapeurs-pompiers se sont déployés sur les lieux quelques minutes plus tard.

L’incendie de la cuisine du Pavillon A a entrainé des dégâts matériels. « Deux marmites qui servaient de friture ont été endommagées. Les carreaux du sol sont décapés et l’enduit du plafond commence aussi a lâché du fait de l’intensité des flammes », fait savoir le Chef du département de la restauration universitaire, Sidy Diouf.

L’on renseigne qu’un disjoncteur électrique serait à l’origine de cet incident. Mais, pour en avoir le cœur net, les autorités ont confié l’enquête au commissariat du Point E.

Sur les ondes de Iradio, le Directeur du Coud, Abdoulaye Sow, rassure les étudiants. Selon lui, il n’y aura pas de rupture dans la restauration, parce que des mesures alternatives sont été déjà prises. Entre autres, l’augmentation de la capacité d’accueil au niveau des autres restaurants du campus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Coronavirus : quand l’Afrique dénonce la «maladie des blancs»

La propagation du coronavirus révèle une xénophobie latente dans certains pays et certaine…