Cheikh Oumar Hann
Home Actualités au Sénégal Université de Bambey : Cheikh Oumar Hann hué par les étudiants
Actualités au Sénégal - 4 semaines ago

Université de Bambey : Cheikh Oumar Hann hué par les étudiants

Le  ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Cheikh  Oumar Hann n’oubliera pas de sitôt sa visite de travail à l’Université Alioune Diop de Bambey (UADB). 

Venu visiter le campus de Diourbel, le bâtiment destiné à la médecine, l’ISFAR, les amphis réhabilités…, le ministre Hann a été accueilli  avec des t-shirts et brassards rouges. Pire, il a été même hué  par les étudiants.

Finalement, il a fini par suspendre sa rencontre avec le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes) et le Syndicat Unitaire des Enseignants du Sénégal (Sudes).  

Pour rappel, le Saes avait décrété 48 heures de grève (mercredi et jeudi) pour la satisfaction de sa plateforme revendicative.

Coronavirus : Un cas suspect signalé à l’intérieur du pays

C’est hier mardi  seulement que Dakar a enregistré son deuxième cas de Coronavirus et voilà, qu’on signale un autre cas suspect à l’intérieur du pays, dans la région de Louga.

Un cas suspect enregistré hors de Dakar, à Darou Mouthty, région de Louga. Il s’agit d’une femme qui a passé le test et qui a manifesté des signes qui suspectent le Coronavirus. Le patient est en isolement dans la structure sanitaire de cette localité.

Pour rappel, neuf prélèvements sont été effectués sur des personnes présentant des signes douteux. Mais jusque ici seuls quatre individus ont été mis en quarantaine car considérés comme potentiels porteurs du coronavirus.

Les résultats du test sont attendus aujourd’hui à l’institut Pasteur de Dakar.

Coronavirus : « Dakar Dem Dikk prêt à arrêter tous ses bus »

Le Directeur général de Dakar Dem Dikk, Me Moussa Diop, se dit prêt à arrêter son réseau de bus, si l’épidémie Coronavirus persiste au Sénégal. Pour le moment, il mise sur la la sensibilisation et l’hygiène dans les bus.

« On va donc s’équiper pour ça »

« Si l’affaire est grave, j’arrête le réseau tout de suite. Mais pour le moment, on n’en est pas là. On est à la sensibilisation et l’hygiène dans les bus. Il y aura des jeunes à l’entrée du bus qui demanderont à tout passager de se désinfecter les mains. Parce que le vecteur le plus grave, c’est la barre de fer à laquelle tout le monde s’appuie en passant. Il suffit de toucher la barre et de toucher ensuite le nez, si jamais le virus est présent, vous êtes contaminé. On va donc s’équiper pour ça », a-t-il confié à seneweb.

Pour rappel, un deuxième cas de coronavirus a été confirmé ce mardi 3 mars dans l’après-midi. Il s’agit d’un ressortissant français âgé de 80 ans. Ce nouveau patient arrivé au Sénégal ce vendredi, a été pris en charge et placé en quarantaine à l’hôpital Fann. L’état de santé des deux malades ne suscite pour l’heure pas d’inquiétude.

Balla Gaye 2 prêt à participer à un tournoi qui regroupe les quatre champions du moment

Déjà un candidat pour le Tournoi des VIP! En effet, l’ancien Roi des arènes, Balla Gaye 2 se dit être prêt à participer au tournoi proposé par le président du Comité national de gestion de la lutte, Alioune Sarr. Accroché par nos confrères de Sunu Lamb, le lion de Guédiawaye confie qu’il attend depuis longtemps ce moment. 

« Gaston avait initié un Championnat de lutte avec frappe (CLAF). C’était comme un tournoi royal. Je partageais la même poule que Mbaye Diouf, Ousmane Diop et Coly Faye. Dans l’autre poule, il y avait Issa Pouye, Lac 2, Yékini Jr et Tapha Tine. Donc tout lutteur qui avait réussi à survoler sa poule était le champion. Mieux, les champions de chaque poule s’étaient affrontés », a-t-il rappelé dans l’entretien exploité par Senego.

« Donc », ajoute-t-il, « les vainqueurs étaient les vrais champions de l’arène. Bref, j’ai toujours exprimé le souhait de participer à un tournoi qui regroupe les quatre champions du moment ».

Selon lui, c’est à partir de là qu’on désignera le Roi des arènes. « Je suis donc partant pour un tournoi royal. Je l’ai tout le temps voulu. J’attends donc que ce rêve se concrétise », a souligné Balla Gaye 2.

Université de Bambey : Cheikh Oumar Hann hué par les étudiants

Le  ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Cheikh  Oumar Hann n’oubliera pas de sitôt sa visite de travail à l’Université Alioune Diop de Bambey (UADB). 

Venu visiter le campus de Diourbel, le bâtiment destiné à la médecine, l’ISFAR, les amphis réhabilités…, le ministre Hann a été accueilli  avec des t-shirts et brassards rouges. Pire, il a été même hué  par les étudiants.

Finalement, il a fini par suspendre sa rencontre avec le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes) et le Syndicat Unitaire des Enseignants du Sénégal (Sudes).  

Pour rappel, le Saes avait décrété 48 heures de grève (mercredi et jeudi) pour la satisfaction de sa plateforme revendicative.

Coronavirus : Un cas suspect signalé à l’intérieur du pays

C’est hier mardi  seulement que Dakar a enregistré son deuxième cas de Coronavirus et voilà, qu’on signale un autre cas suspect à l’intérieur du pays, dans la région de Louga.

Un cas suspect enregistré hors de Dakar, à Darou Mouthty, région de Louga. Il s’agit d’une femme qui a passé le test et qui a manifesté des signes qui suspectent le Coronavirus. Le patient est en isolement dans la structure sanitaire de cette localité.

Pour rappel, neuf prélèvements sont été effectués sur des personnes présentant des signes douteux. Mais jusque ici seuls quatre individus ont été mis en quarantaine car considérés comme potentiels porteurs du coronavirus.

Les résultats du test sont attendus aujourd’hui à l’institut Pasteur de Dakar.

Coronavirus : « Dakar Dem Dikk prêt à arrêter tous ses bus »

Le Directeur général de Dakar Dem Dikk, Me Moussa Diop, se dit prêt à arrêter son réseau de bus, si l’épidémie Coronavirus persiste au Sénégal. Pour le moment, il mise sur la la sensibilisation et l’hygiène dans les bus.

« On va donc s’équiper pour ça »

« Si l’affaire est grave, j’arrête le réseau tout de suite. Mais pour le moment, on n’en est pas là. On est à la sensibilisation et l’hygiène dans les bus. Il y aura des jeunes à l’entrée du bus qui demanderont à tout passager de se désinfecter les mains. Parce que le vecteur le plus grave, c’est la barre de fer à laquelle tout le monde s’appuie en passant. Il suffit de toucher la barre et de toucher ensuite le nez, si jamais le virus est présent, vous êtes contaminé. On va donc s’équiper pour ça », a-t-il confié à seneweb.

Pour rappel, un deuxième cas de coronavirus a été confirmé ce mardi 3 mars dans l’après-midi. Il s’agit d’un ressortissant français âgé de 80 ans. Ce nouveau patient arrivé au Sénégal ce vendredi, a été pris en charge et placé en quarantaine à l’hôpital Fann. L’état de santé des deux malades ne suscite pour l’heure pas d’inquiétude.

Balla Gaye 2 prêt à participer à un tournoi qui regroupe les quatre champions du moment

Déjà un candidat pour le Tournoi des VIP! En effet, l’ancien Roi des arènes, Balla Gaye 2 se dit être prêt à participer au tournoi proposé par le président du Comité national de gestion de la lutte, Alioune Sarr. Accroché par nos confrères de Sunu Lamb, le lion de Guédiawaye confie qu’il attend depuis longtemps ce moment. 

« Gaston avait initié un Championnat de lutte avec frappe (CLAF). C’était comme un tournoi royal. Je partageais la même poule que Mbaye Diouf, Ousmane Diop et Coly Faye. Dans l’autre poule, il y avait Issa Pouye, Lac 2, Yékini Jr et Tapha Tine. Donc tout lutteur qui avait réussi à survoler sa poule était le champion. Mieux, les champions de chaque poule s’étaient affrontés », a-t-il rappelé dans l’entretien exploité par Senego.

« Donc », ajoute-t-il, « les vainqueurs étaient les vrais champions de l’arène. Bref, j’ai toujours exprimé le souhait de participer à un tournoi qui regroupe les quatre champions du moment ».

Selon lui, c’est à partir de là qu’on désignera le Roi des arènes. « Je suis donc partant pour un tournoi royal. Je l’ai tout le temps voulu. J’attends donc que ce rêve se concrétise », a souligné Balla Gaye 2.

Université de Bambey : Cheikh Oumar Hann hué par les étudiants

Le  ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Cheikh  Oumar Hann n’oubliera pas de sitôt sa visite de travail à l’Université Alioune Diop de Bambey (UADB). 

Venu visiter le campus de Diourbel, le bâtiment destiné à la médecine, l’ISFAR, les amphis réhabilités…, le ministre Hann a été accueilli  avec des t-shirts et brassards rouges. Pire, il a été même hué  par les étudiants.

Finalement, il a fini par suspendre sa rencontre avec le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes) et le Syndicat Unitaire des Enseignants du Sénégal (Sudes).  

Pour rappel, le Saes avait décrété 48 heures de grève (mercredi et jeudi) pour la satisfaction de sa plateforme revendicative.

Coronavirus : Un cas suspect signalé à l’intérieur du pays

C’est hier mardi  seulement que Dakar a enregistré son deuxième cas de Coronavirus et voilà, qu’on signale un autre cas suspect à l’intérieur du pays, dans la région de Louga.

Un cas suspect enregistré hors de Dakar, à Darou Mouthty, région de Louga. Il s’agit d’une femme qui a passé le test et qui a manifesté des signes qui suspectent le Coronavirus. Le patient est en isolement dans la structure sanitaire de cette localité.

Pour rappel, neuf prélèvements sont été effectués sur des personnes présentant des signes douteux. Mais jusque ici seuls quatre individus ont été mis en quarantaine car considérés comme potentiels porteurs du coronavirus.

Les résultats du test sont attendus aujourd’hui à l’institut Pasteur de Dakar.

Coronavirus : « Dakar Dem Dikk prêt à arrêter tous ses bus »

Le Directeur général de Dakar Dem Dikk, Me Moussa Diop, se dit prêt à arrêter son réseau de bus, si l’épidémie Coronavirus persiste au Sénégal. Pour le moment, il mise sur la la sensibilisation et l’hygiène dans les bus.

« On va donc s’équiper pour ça »

« Si l’affaire est grave, j’arrête le réseau tout de suite. Mais pour le moment, on n’en est pas là. On est à la sensibilisation et l’hygiène dans les bus. Il y aura des jeunes à l’entrée du bus qui demanderont à tout passager de se désinfecter les mains. Parce que le vecteur le plus grave, c’est la barre de fer à laquelle tout le monde s’appuie en passant. Il suffit de toucher la barre et de toucher ensuite le nez, si jamais le virus est présent, vous êtes contaminé. On va donc s’équiper pour ça », a-t-il confié à seneweb.

Pour rappel, un deuxième cas de coronavirus a été confirmé ce mardi 3 mars dans l’après-midi. Il s’agit d’un ressortissant français âgé de 80 ans. Ce nouveau patient arrivé au Sénégal ce vendredi, a été pris en charge et placé en quarantaine à l’hôpital Fann. L’état de santé des deux malades ne suscite pour l’heure pas d’inquiétude.

Balla Gaye 2 prêt à participer à un tournoi qui regroupe les quatre champions du moment

Déjà un candidat pour le Tournoi des VIP! En effet, l’ancien Roi des arènes, Balla Gaye 2 se dit être prêt à participer au tournoi proposé par le président du Comité national de gestion de la lutte, Alioune Sarr. Accroché par nos confrères de Sunu Lamb, le lion de Guédiawaye confie qu’il attend depuis longtemps ce moment. 

« Gaston avait initié un Championnat de lutte avec frappe (CLAF). C’était comme un tournoi royal. Je partageais la même poule que Mbaye Diouf, Ousmane Diop et Coly Faye. Dans l’autre poule, il y avait Issa Pouye, Lac 2, Yékini Jr et Tapha Tine. Donc tout lutteur qui avait réussi à survoler sa poule était le champion. Mieux, les champions de chaque poule s’étaient affrontés », a-t-il rappelé dans l’entretien exploité par Senego.

« Donc », ajoute-t-il, « les vainqueurs étaient les vrais champions de l’arène. Bref, j’ai toujours exprimé le souhait de participer à un tournoi qui regroupe les quatre champions du moment ».

Selon lui, c’est à partir de là qu’on désignera le Roi des arènes. « Je suis donc partant pour un tournoi royal. Je l’ai tout le temps voulu. J’attends donc que ce rêve se concrétise », a souligné Balla Gaye 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Coronavirus : quand l’Afrique dénonce la «maladie des blancs»

La propagation du coronavirus révèle une xénophobie latente dans certains pays et certaine…